• À la découverte des lieux [Privé]


    Jeudi 16 Août 2018 à 17:10
    AUREUM.UMBRA

    Archibald:

    - Tout dépend du point de vue mademoiselle, répondit-il d'une voix polie sans se déposséder de son sourire.

    Cela faisait bien dix minutes qu'ils déambulaient dans les dédales de couloirs, montant des escaliers, descendant des étages et tournant parfois à droite, parfois à gauche. Le Manoir était un véritable labyrinthe et il fallait l'avoir pratiqué pendant une très longue période pour pouvoir s'y retrouver sans plans. Même Archibald se perdait parfois, pour son plus grand plaisir de partir à l'aventure. Seul certain(e)s domestiques et majordomes que l'on pouvait croiser par moment, au détour d'un croisement et qui saluaient cérémonieusement les deux jeunes gens semblaient s'y retrouver aisément surement par l'usure de l'habitude.

    - Nous y voilà! s'exclama t-il avec enthousiasme.

    Il avait mené Callixte jusqu'à une porte en apparence semblable aux autres, joliment ornée et tranchant avec la tapisserie. Le jeune homme tourna la poignet  dorée puis se ravisa avant de se retourner vers la demoiselle. Qui sait ce que cache toutes ses répliques silencieusement identiques?

    - Après vous.

    Archibald adressa un signe élégant à la petite femme pour lui dire d'avancer sans crainte. Il observa Callixte avec un petit rictus.

    La porte donnait sur le haut d'une étrange salle circulaire sans fenêtre apparente qui était surplombée d'un immense dôme semblant mystérieusement constellé d'étoiles. Le lieu avait de drôles allures d'observatoire croisé avec un amphithéâtre. En effet, la pièce toute entière était construite sur plusieurs niveaux en escalier et semblait converger vers le point le plus bas malgré l'attraction certaine des yeux pour le plafond illuminé d'un ciel nocturne où l'on pouvait distinguer galaxie et constellations en mouvement perpétuel. 

    Les murs quand à eux étaient nettement recouverts de grands draps noir du même obscur que le plancher qui se gonflaient et ondulaient par une brise sortie de nulle part. Sur chaque petits étages étaient entreposés tissus de milles et une couleurs, de toutes sortes de matières, des kilomètres et des kilomètres de bobines de fils ou encore de drôles de plumes de créatures étranges.

    Enfin, au centre, sur l'étale le plus profondément enfoui dans le sol était installé un véritable atelier de styliste entièrement fait de verre qui brillait au rythme de la fausse lune: que se soit les sièges au design d'arabesque, le bureau où croulaient pierres précieuses, perles et diamants, la dizaine de mannequin où semblaient être en supent la création de nouvelles parures qui laissaient encore entrevoir quelques aiguilles de test plantées, tout paraissait d'une transparence déroutante.

    Vendredi 17 Août 2018 à 14:01
    Upside

    Callixte:

    Elle avait suivi l’aristocrate dans les couloirs sinueux et labyrinthesques du grand manoir. Elle se perdrait pour sûr dans cet immense demeure. Ils croisèrent quelques personnes, sans plus. Elle ne disait mot.

    Ils finirent par arriver devant une jolie porte et l'invita à entrer. Elle saisit la poignée de ses petites mains fines et la tourna. Elle poussa la porte et s'engouffra dans la pièce, vraisemblablement suivi du jeune homme. Elle observa le raffinement et l'originalité de cet endroit. Elle appréciait beaucoup.

    Les ressources artistiques étaient présentes, témoignant de la richesse des gens de ce lieu, la succube avait hâte de travailler dans un milieu comme celui là. À toucher à toutes ces belles choses et à vivre parmi tous ces gens. Surtout qu'ils semblaient pleins de surprise, ce qui donnerait beaucoup de loisirs à Callixte.

    - C'est une bien jolie pièce.

    Elle attendait quelque chose du garçon, des informations, quoi que ce soit qui fusse utile pour savoir quoi faire, maintenant. Elle avait vu la pièce mais pas sa prochaine responsable.

    Dimanche 6 Janvier à 12:05
    AUREUM.UMBRA

    Archibald:

    Dans sa démesure habituelle, l'accompagnateur vint se pencher lentement à l'oreille de Callixte pour lui chuchoter quelques mots.

    - Regardez attentivement le centre de la pièce little lady.

    Sur la plateforme la plus basse, cerné par l'immensité de la pièce. Un homme était assis le visage fermé. Il restait là, dubitatif et silencieux, faisant onduler la surface de son verre de vin avec de légers coups de poignet. 

    Si le sulfureux de l'endroit le faisait passer inaperçu dans un premier temps, c'est la couleur peu commune de ses cheveux étonnamment flamboyants qui marquait d'un coup d'œil la rétine.

    - Bonne chance, lança Archibald, heureux de son petit effet, avant de se redresser.




    Vous devez être membre pour poster un message.